Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Emmanuel DALOZ

 

Le phénomène « d'épuisement professionnel » mis en avant dans les médias lors des affaires de suicides chez FRANCE TELECOM et chez RENAULT notamment, fait actuellement l'objet de discussions en vue de sa reconnaissance comme maladie professionnelle.

La difficulté d'appréhension des maladies « psychiques » rend toutefois la tâche difficile.

Une incapacité professionnelle permanente (IPP) de 25% est nécessaire pour qu'une maladie soit prise en charge en tant que maladie professionnelle. Un rapport soumis la semaine dernière à l'assemblée nationale suggère d'abaisser le taux d'IPP nécessaire à 10%.

Mission d’information sur l’épuisement professionnel

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article