Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Emmanuel DALOZ

 

Chaque année lors de l'établissement de leur déclaration de revenus, les salariés ont le choix entre la déduction des frais réels liés à leur emploi (déplacement, nourriture…) et l'application d'un abattement forfaitaire de 10 %.

Une disposition peu connue leur permet également de déduire des dépenses de matériel acquis sous la forme d'une dépréciation annuelle : un amortissement. Le cas étant relativement rare, cette déduction est peu pratiquée.

Mais, par mesure de simplification, le contribuable est autorisé à déduire le prix d'achat du matériel dans sa globalité la même année si sa valeur n'excède pas 500 € hors taxes. Ce dispositif est d'ailleurs assez similaire à ce qui ce pratique dans les entreprises (amortissement des matériels de faible valeur).

L’administration vient de préciser que cette méthode était applicable au matériel informatique utilisé pour les besoins de l'activité du salarié.

L'achat d'un ordinateur peut, dans ces conditions, être déduit de deux manières différentes :

- soit en totalité la même année lorsque son prix est inférieur à 500 € HT ou 600 € TTC ;

- soit par tiers durant 3 ans si son prix est supérieur.

L'administration précise que la quote-part d'utilisation personnelle ne doit pas être déduite...

Rép. Charasse : AN 20-9-2016 no 70340

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article